Partnerstadt Gerolstein  
Verein zur Förderung der Städtepartnerschaften der Stadt Gerolstein e.V.        

                
      

.

 

 



 

Uwe Schneider

STADTBÜRGERMEISTER GEROLSTEIN

MAIRE DE GEROLSTEIN

 
 

 


Le jumelage entre Gerolstein et Digoin existe depuis 32 ans et il est très vivant et riche en rencontres. Grâce au cyclisme et au football, l'amitié avec Gilze en Rijen est également maintenue.

Pour que ces jumelages/amitiés  fonctionnent bien, il faut gagner de nouveaux citoyens pour les échanges amicaux et pour assurer la continuité dans les relations.

 

Dès le début de mon mandat, je veux augmenter l'intensité de l'amitié.

Mon objectif est d'atteindre toutes les couches de la population. J'aimerais promouvoir des activités entre les associations, mais aussi entre les écoles et les rencontres de jeunes.  Ce sont précisément ces réunions qui jouent un rôle central dans l'impact global.

 

Pour que les jumelages soient viables, ils doivent être ancrés localement dans la politique et dans la population. Certes, il s'agit d'une "affaire urbaine", mais nous avons besoin de l'engagement volontaire des citoyens pour les remplir de vie. Le comité de jumelage de Gerolstein répond de manière exacte à cette préoccupation. Merci de tout cœur pour cela !

 

Je soutiendrai particulièrement la coopération entre les citoyens, l'administration et la politique pour la réalisation des projets d'amitié individuels.

Il est important de promouvoir en permanence les mesures d'échange. Ici, en tant que maire de la ville de Gerolstein, je peux jouer un rôle de médiateur dans les contacts, par exemple avec les écoles et les associations.

 

A l'occasion du 100ème anniversaire du club sportif de Gerolstein,  j'ai eu l'occasion de rencontrer une délégation de Digoin. J'ai perçu ces rencontres personnelles avec les hôtes français comme très amicales et émouvantes.

 

Beaucoup de personnes ont apporté une contribution significative avec leur engagement et leur énergie au fonctionnement du jumelage depuis des décennies - comme Evi et Georg Linnerth ou du côté français Roselyne Sefer, l´adjoint au Maire Bernard Laugère, M. et Mme Grumel et les autres participants de la délégation française, dont je suis très heureux de faire la connaissance.

 

En tant que maire de la ville, je rends hommage aux réalisations des personnes privées, ainsi qu'à celles du comité de jumelage, au conseil municipal et aux enseignants impliqués dans les échanges scolaires.

 

J'attends avec impatience de nombreuses rencontres positives à travers les frontières des villes et des campagnes !

 

 

 

 

.